La signature d'un contrat de mariage à Aix-en-Provence

Vous habitez dans les Bouches du Rhône et vous allez bientôt vous marier. Parmi les nombreuses tâches que vous devez accomplir dans le cadre de la préparation de votre mariage, il y a notamment la signature d'un contrat de mariage. Ce n'est pas obligatoire mais fortement recommandé pour se marier en tout sérénité.

Comment choisir le bon notaire?

La profession de notaire fait partie des professions qui sont réglementées. On en trouve un certain nombre à Aix-en-Provence. Pour signer un contrat de mariage en bonne et due forme ayant une valeur légale, vous devez contacter une étude notariale. Seul le notaire est habilité à valider l'existence de votre contrat de mariage. Cette valeur légale est importante, notamment si par la suite, vous êtes amenés à divorcer ou si vous devez opposer votre contrat à d'éventuels créanciers.

Le choix d'un notaire se fait souvent via le bouche à oreille. En général, le notaire de famille est une personne de confiance capable d'écoute et d'empathie. Il agit comme un véritable intermédiaire entre les parties pour trouver un juste équilibre. C'est également un professionnel du droit qui saura vous conseiller sur les choix importants qui vous engagent ensuite pour des décennies, parfois même jusqu'à la fin de votre vie. Il est donc vital d'avoir confiance en son notaire. Les qualités d'un bon notaire sont les suivantes : disponibilité, réactivité, empathie et rigueur.

Votre notaire vous accompagnera dans tous vos projets : mariage, achat ou vente de bien immobilier, succession et donation. Il est là à toutes les étapes importantes de votre vie personnelle. C'est donc un partenaire de confiance sur lequel il faut pouvoir s'appuyer. Si vous n'avez aucune idée sur le choix du notaire, votre wedding planner à Aix-en-Provence pourra certainement vous suggérer un nom.

Pourquoi signer un contrat de mariage?

Le contrat de mariage est un document officiel qui va servir de base légale à l'union de deux personnes. Il définit notamment le régime matrimonial qui régit le fonctionnement du couple :

Faute de contrat de mariage, les époux seront mariés par défaut sous le régime de la communauté universelle. Tous les biens seront donc mis en commun. Cela peut poser de gros problèmes en cas de divorce lorsqu'il y a un déséquilibre manifeste dans la façon dont chacun a contribué à enrichir (ou endetter) le couple.

Il convient d'envisager bien avant le mariage l'éventualité d'un échec et d'une séparation. Ce n'est pas très romantique comme perspective mais terriblement réaliste. De nombreux mariages se terminent par un divorce et celui-ci sera d'autant plus compliqué et conflictuel qu'il n'aura pas été prévu dès l'origine. C'est ainsi pour tous les contrats : il faut prévoir une issue. Le notaire pourra intervenir durant la vie du couple à l'occasion d'un changement de régime matrimonial.

Le notaire peut également établir un contrat de PACS. Les régimes possibles sont les suivants pour le PACS : la séparation des patrimoines ou l'indivision.




Directrice éditoriale

Géraldine

Géraldine est la directrice éditoriale de Mariage de rêve. Elle a travaillé au service communication de plusieurs grandes marques de robes de mariée à Paris. Elle accompagne au quotidien de nombreuses sociétés du domaine du mariage dans leur stratégie de communication en ligne.